sorbetiere turbine a glace komparama intro

SORBETIÈRE &
TURBINE À GLACE

Guide 2020

Sorbetière et turbine à glace : Guide 2020 pour bien choisir

Article mis à jour le

Comment être sûr de bien choisir sa sorbetière ou sa turbine à glace en 2020 ? Et pour commencer, quelle différence entre sorbetière et turbine à glace ?

Nous allons répondre à ces questions avec ce guide dont le but est de vous permettre de connaitre et repérer facilement les points essentiels à considérer, les points spécifiques sur lesquelles être vigilant de même que les réflexions à avoir pour sélectionner la sorbetière ou la turbine à glace en rapport avec vos besoins et vos désirs en fonction de votre budget.

Sommaire
guide sorbetiere turbine a glace cuisine intro

Mais avant d’aller plus loin, si vous souhaitez sans plus attendre découvrir les meilleurs modèles disponibles aujourd’hui aussi bien en turbine à glace qu’en sorbetière, vous pouvez consulter directement nos comparatifs dédiés à chacun de ces appareils.

Top produits

Comparatif des meilleures turbines à glace

Le comparatif des meilleures turbines à glace disponibles en 2020 en fonction des spécification techniques importantes du type de gamme et de leurs rapports qualité / prix. N’oubliez pas de consulter nos fiches sur chacun des modèles couvrant leurs forces, leurs faiblesses et l’avis des testeurs

Les meilleures turbines à glace de 2020 »
Top produits

Comparatif des meilleures sorbetières

Comparatif des meilleures sorbetières disponibles en 2020 en fonction des critères les plus importants et de leurs rapports qualité / prix. N’oubliez pas de consulter nos fiches sur chacun des meilleurs modèles avec leurs forces et leurs faiblesses ainsi que l’avis de nos testeurs

Les meilleures sorbetières de 2020 »
Meilleurs sorbetière et turbine à glace

Différences entre une turbine à glace et une sorbetière

Si comme nous avant de commencer ce dossier ne connaissez pas grand chose à ce type d’appareil culinaire, vous pensez peut-être qu’une sorbetière fait des sorbets et qu’une turbine à glace fait des glaces.

Et comme nous vous auriez tout faux.

Sorbetière Seb • 1l • 3kg • 42 x 29 x 21.5 cm

Les deux peuvent réaliser glaces et sorbets. La différence entre les deux appareils est le système utilisé pour refroidir la cuve dans laquelle vont être préparées glaces et sorbets.

Pour la sorbetière, la cuve doit être refroidie ‘manuellement’ c’est à dire en la mettant une douzaine d’heure au congélateur. Elle va emmagasiner du froid et le restituer pendant le turbinage de votre préparation. En fait, le moteur sert simplement à faire tourner la pale qui va mélanger sans cesse la préparation. Si vous n’avez pas de congélateur, une sorbetière ne vous servira à rien. Et si vous en avez un, pensez à mettre votre bol ou cuve de préparation au congélateur le matin pour le soir, ou plutôt la veille (comptez de 10 à 24 heures selon les modèles).

Une turbine à glace, elle, possède un compresseur qui va lui même refroidir la cuve pendant la préparation. Pas besoin de prévoir à l’avance et donc possibilité d’enchainer les préparations, là ou vous devez attendre 12 heures entre chaque ‘fournée’ si l’on peut employer ce terme ici,  pour refroidir la cuve d’une sorbetière.

Turbine à glace Springlane Emma • 1.5l • 10.7kg • 39 x 26 x 19cm

Évidemment, on ne parle pas du même type d’appareil puisque la turbine à glace possède un bloc de refroidissement. Du coup, les prix n’ont rien à voir, ni le poids, ni le volume.

Le prix moyen d’une sorbetière est de l’ordre d’un peu moins de 80€, alors que celui d’une turbine à glace est plutôt de l’ordre de 200 à 300€ avec des modèles comme la turbine à glace Magimix à presque 600€.

Comme vous le voyez sur les images d’illustration, alors que le le volume du bol de la turbine à glace est 50% plus grand que celui de la sorbetière Seb il a l’air tout petit. En fait c’est l’appareil qui est bien plus gros et bien plus lourd.

Alors pourquoi préférer une turbine à glace plutôt qu’une sorbetière ? D’abord parce que les quantités produites n’ont rien à voir. Avec une turbine à glace vous pouvez sortir un bon demi litre de glace (et donc un parfum différent) toutes les 40 minutes. Avec une sorbetière ; c’est toutes les douze heures au mieux.

Ensuite parce que la qualité des préparations vous permet bien plus de libertés et que le résultat que vous souhaitez obtenir est plus facilement réalisable avec une turbine à glace qu’avec une sorbetière.

Voyez la différence entre les deux comme vous la voyez entre un tournevis à main et une visseuse électrique sur batterie.

Au final, les avantages de l’une sont les inconvénients de l’autre. À vous de voir en fonction de vos besoins et de vos envies quel est le type d’appareil qui répondra le mieux à vos besoins, vos envies et votre budget.

 SorbetièreTurbine à glace
Avantages
  • Prix
  • Encombrement
  • Qualité des préparations
  • Prêt en 40 minutes
  • Nouvelle fournée immédiate
Inconvénients
  • Réglages
  • Prévoir la veille
  • Rendement
  • Prix
  • Encombrement

Pourquoi faire des glaces maison

Deux raisons.

La première est que vous savez ce qu’il y a dedans. Avec les glaces du commerce, vous pouvez toujours lire l’étiquette mais les additifs ne sont pas toujours très parlants et l’origine et le type de culture dont sont issus les fruits ou les arômes non plus. Si vous la faite vous même, c’est vous qui allez acheter, nettoyer et traiter les fruits, mettre le sucre, l’eau le lait, les œufs, la crème ou tout ce que vous souhaitez y mettre. En clair, vous contrôlez ce qui entre dans la composition de votre glace ou de votre sorbet.

La seconde c’est la variété de parfum possibles. Vous aimez le thé glacé au gingembre, citron et menthe ? Pourquoi ne pas essayer d’en réaliser un sorbet ? Avec un peu de pratique, vous allez pouvoir réaliser des glaces et des sorbets que vous ne trouverez probablement jamais dans le commerce. Et croyez nous, les volontaires pour tester un nouveau parfum de glace ne sont jamais bien difficiles à trouver !

Note

Si vous optez pour la sorbetière, ne prenez pas le bol qui a passé la nuit au congélateur à mains nues, surtout si elles sont mouillées ou humides. Vous risquez de rester collé et de vous bruler les doigts (on a testé pour vous…). Vérifiez également que les tiroirs de votre congélateurs soient suffisamment larges pour contenir le bol.

Turbines à glace et sorbetières : les critères à prendre en compte

Sorbetière ou turbine à glace

Comme nous l’avons expliqué dans le paragraphe ci-dessus, c’est probablement le premier critère de choix, puisqu’il va définir le type d’utilisation que vous pouvez en attendre pour la réalisation de vos préparations glacées et le budget qu’il faut prévoir.

Capacité de la cuve / du bol

Au final, la question est de savoir quelle quantité de glace on peut réaliser en une seule fois. Il faut savoir que la capacité du bol ne représente pas le volume de glace que l’on va avoir au final et que la capacité est en générale deux fois plus importante que la quantité de glace que l’on obtient en fin de préparation. Avec un bol de 2 litres, comptez 1 litre de glace ou sorbet au final.

Poids / encombrement

Si vous optez pour une turbine à glace, il est important de prendre en compte ces paramètres. Les turbines à glace ont un volume non négligeable et tournent autour des 10 kg. Elle peut prendre de la place dans la cuisine ou dans les espaces de rangement. Pour une sorbetière vérifiez que le volume de la cuve lui permette d’entrer dans votre congélateur si vous possédez un modèle à tiroir.

Temps de refroidissement de la cuve

Si vous optez pour une sorbetière, vérifiez le temps de passage au congélateur du bol ou de la cuve nécessaire avant de procéder à la préparation de votre glace ou sorbet. Celui-ci peut varier de 10 à 24 heures selon les modèles et les systèmes.

Et la puissance dans tout cela ?

La puissance n’est pas très importante pour ce type d’appareil et elle est plutôt standard ; entre 150 et 180W pour les turbines à glace et de 10 à 30 watts pour les glacières dont la consommation électrique n’est réalisée que par le bras mélangeur.

Les bonnes questions à se poser

Ais-je envie de créer mes propres parfums

Faire des tests de nouvelles recettes de glaces et de sorbets est un exercice dont il serait dommage de se passer puisque c’est l’un des grands avantages de ce type d’appareil, que ce soit une sorbetière ou une turbine à glace. Notez cependant que la turbine à glace est bien plus adaptée que la sorbetière qui se destine plus à de petites quantités occasionnelles que la turbine à glace qui elle permet de sortir une glace ou sorbet, et donc un parfum différent, toutes les 30 à 40 minutes.

Des glaces pour combien de personnes

Si vous êtes peu nombreux à la maison et qu’une glace est un petit plaisir supplémentaire de temps à autre, une sorbetière pourra probablement répondre à vos besoins. Si par contre vous avez des enfants et des conjoint gourmands, non seulement il vous faudra produire des quantités plus importantes, mais également des parfums différents. La turbine à glace sera probablement plus adaptée dans ce cas de figure.

Ou vais-je mettre ma turbine à glace

Si vous optez pour la sorbetière, pas de problème. Elle se range facilement dans un placard si vous souhaitez garder votre cuisine la moins encombrée possible. Pour la turbine à glace, soit il faudra prévoir de la place sur le plan de travail ou posséder un espace de rangement disponible.

Si j’opte pour une sorbetière, mon congélateur est-il adapté ?

C’est une question essentielle. Avec une sorbetière, vous allez devoir mettre la cuve au congélateur la veille, ou en tout cas une douzaine d’heure minimum. Il faut déjà que l’emplacement de votre congélateur le permette et ensuite savoir que la plupart des cuves doivent être posées à plat dans le congélateur. Sinon, le liquide réfrigérant se localisera d’un seul côté et la production de la glace ne sera pas bonne.

À savoir pour faire une bonne glace

Une chose que nous avons découvert avec les premières glaces réalisées est qu’elles étaient souvent plus compactes que les glaces du commerce.

Cela vient du fait que les industriels possèdent des systèmes permettant d’incorporer de grandes quantités d’air à leurs préparations pour les rendre plus mousseuses et donc moins compactes. C’est le foisonnement.

Des glaces onctueuses

Le brassage ou turbinage de votre préparation est le premier facteur qui va permettre de répartir le froid et d’incorporer de l’air à votre préparation.

Les autres facteurs qui vont rendre les glaces et les sorbets plus onctueux sont les matières grasses et le sucre.

Plus vous aurez de matières grasses dans une glace, plus elle sera onctueuse mais plus elle prendra de temps à solidifier. Même chose pour le sucre et bien entendu, pour l’alcool.

À vous de trouver le dosage qui vous donnera pleine satisfaction en prenant en compte la proportion de sucre, de matière grasse et / ou d’alcool en fonction de la fermeté de votre sorbet ou de votre glace.

Note

Si vous optez pour la sorbetière, ne prenez pas le bol qui a passé la nuit au congélateur à mains nues, surtout si elles sont mouillées ou humides. Vous risquez de rester collée et de vous bruler les doigts. Vérifier que les tiroirs de votre congélateurs sont suffisamment larges pour contenir le bol.

La cuve la plus froide possible

Si vous utilisez une sorbetière, sortez la cuve du congélateur au dernier moment, après avoir préparé vos ingrédients pour que le bol soit le plus froid possible dès le début du processus. Pour les turbines à glaces, cela n’est pas nécessaire puisque la machine va se refroidir d’elle même. Et bien sur, ne mettez pas de préparation que vous venez de chauffer dans la cuve. Pensez à les mettre au réfrigérateur quelques heures avant ou à les laisser reposer à température ambiante.

D’après nos expériences malheureuses, il est plus judicieux de verser la préparation dans le bol une fois que celui-ci est installé dans la sorbetière et que la pale tourne déjà. Cela pour éviter que, si la préparation commence à durcir immédiatement au contact du bol, vous n’ayez de grosses difficultés à installer la pale à postériori.

La texture

Si vous trouvez la texture finale trop molle, il faut soit la déguster tout de suite si c’est ainsi que vous aimez vos glaces ou la placer au congélateur une trentaine de minutes.

Attention cependant à ne pas la laisser trop longtemps sinon vous risquez de vous retrouver avec une glace ou un sorbet dur comme la pierre. Contrairement à certaines glaces industrielles qui vont incorporer de grandes quantités d’air (c’est le foisonnement) par différents procédés, les glaces maison en incorporent moins et sont donc plus compactes.

Le foisonnement

Vous êtes vous déjà demandé pourquoi on vous vendait souvent la glace au litre et non pas au poids ? C’est parce qu’on ajoute de l’air dans les glaces et sorbets pour les rendre plus légèrs. C’est le foisonnement. Du coup vous achetez… De l’air. En plus ou moins grande quantité.

Les turbines à glace et sorbetière maison sont bien moins performantes pour incorporer de grandes quantités d’air et pour que votre glace en bénéficie au maximum il y a différents paramètres à prendre en compte qui vont favoriser, ou au contraire limiter le foisonnement.

Le foisonnement influence la qualité du résultat final. Si elle n’a pas incorporé assez d’air la préparation sera au final lourde et très dure. Si  par contre le foisonnement est excessif, votre glace n’aura n’aura pas beaucoup de gout.

Ce qui favorise le foisonnement

  • Matières grasses
  • Jaunes d’œufs
  • Protéines lactées
  • Stabilisants (gélatine)
  • Température basse de la préparation avant de passer au turbinage
  • Volume d’air disponible dans la cuve (ne remplissez pas la cuve à plus de 50%)

Ce qui nuit au foisonnement

  • Taux de matière grasse lactée excessif (supérieur à 10%)
  • Trop de matière grasse végétale : chocolat, fruits secs
  • Trop de lait en poudre ou de sucre
  • L’alcool
  • Température de la préparation trop élevée avant de passer à la sorbetière
  • Vitesse de turbinage trop lente
  • Température trop élevée dans la sorbetière ou la turbine à glace

Conclusion

Pour les utilisations occasionnelles pour faire plaisir aux amateurs de la famille si ils ne sont pas nombreux, une sorbetière est suffisante pour satisfaire votre porte monnaie et les gourmands.

Si par contre vous avez beaucoup d’amateurs qui apprécient de bonnes glaces ou sorbets avec des parfums différents, la turbine à glace, bien que plus couteuse à l’achat, peut se révéler un bon investissement aussi bien en terme de qualité des glaces réalisées puisque vous utilisez vos propres ingrédients dont vous connaissez plus facilement la qualité et la provenance, qu’en terme de coût. À deux ou trois euros la glace multiplié par quatre ou cinq gourmands, la note monte vite, surtout si c’est un petit plaisir régulier.

Elle a de plus l’avantage d’une bonne flexibilité d’utilisation contrairement à la sorbetière et permet de tester facilement les nombreuses recettes qui ne manqueront pas de vous venir à l’esprit une fois la machine prise en main.

Sorbetière ou turbine à glace, quel que soit votre choix, voilà un appareil de cuisine qui intéressera tous les habitants de la maison.

Bon appétit !