meilleur humidificateur komparama

Humidificateur d'air : Guide 2020 pour bien choisir

Comment bien sélectionner son humidificateur d’air en 2020 ? C’est pour vous aider à répondre à cette question que nous avons réalisé ce guide destiné à vous permettre de déterminer les aspects cruciaux à considérer, les attributs sur lesquelles être vigilant, les fonctionnalités intéressantes et celles qui le sont moins de même que les questions pertinentes à se poser pour sélectionner l’humidificateur d’air qui répondra le mieux à vos attentes et vos aspirations.

Sommaire
guide humidificateur d'air homasy sur table

Si vous souhaitez découvrir sans plus attendre les meilleurs humidificateurs d’air de 2020, nous vous invitons à consulter notre comparatif complet.

Top produits

Les meilleurs humidificateurs d'air de 2020

Vous êtes à la recherche des meilleurs humidificateurs d’air pour combattre l’air sec de la maison ? Ce comparatif des meilleurs modèles disponibles en 2020 avec nos fiches recensant les forces et faiblesses de chacun ainsi que les avis de nos testeurs va vous aider dans votre choix.

Comparatif des meilleurs humidificateurs d'air de 2020 »
Notre sélection humidificateur d'air 2020

Pourquoi acheter un humidificateur d’air

Le taux d’humidité de l’air doit être surveillé en toute circonstance, non seulement pour la salubrité de votre domicile qui peut souffrir d’une hygrométrie inappropriée mais également pour la santé de ses occupants.

Le taux d’humidité idéal en fonction de la sensibilité de chacun

Le taux d’humidité, exprimé en pourcentage, doit se situer dans une fourchette de valeur située normalement entre 40 et 65% mais celle-ci peut être encore plus limitée si des personnes sont plus sensibles que d’autres. Cela peut être due à des problèmes respiratoires, allergies, asthme ou tout simplement un état de fragilité comme les bébés par exemple.

Ce petit tableau présentant quelques ordres de grandeurs vous aidera à appréhender le taux d’humidité, appelé également hygrométrie, recommandé en fonction de la sensibilité de chacun.

Humidité relative Environnement normal Personnes sensibles Chambre de bébé
Minimale 40% 45% 50%
Maximale 65% 60% 55%

Connaitre le taux d’humidité de son domicile

Pour faire un premier bilan, il vous faut un hygromètre. Si vous n’en avez pas, ne vous inquiétez pas. Il en existe des modèles très correctes pour une dizaine d’euros.

Nous vous recommandons ce modèle qui, en plus de l’hygrométrie, indique la température, se pose n’importe (mur, meuble, surface métallique puisqu’il est aimanté)  et enregistre les minimas et les maximas.

PROMO -20%
ThermoPro TP55 Thermomètre Numérique Hygromètre Intérieur Indicateur D'humidité avec Grand...
ThermoPro TP55 Thermomètre Numérique Hygromètre Intérieur Indicateur D'humidité avec Grand...
  • Rétroclairage et écran tactile
  • Écran LCD 4'' et fonction de rétroclairage
  • Mesure de la température et l'humidité
  • Enregistrement minima et maxima de température et d'hygromètrie
  • Peut être installé sur une table, fixé au fur ou accroché sur des surfaces mtalliques grâce son aimant
  • 2+2 ans de garantie si enregistrement

Les avantages d'un humidificateur d'air

Plus que des avantages, un humidificateur va vous éviter de souffrir des inconvénients d’un air trop sec. Plus la température d’une pièce augmente, plus l’hygrométrie baisse.

Ce phénomène fait qu’en hiver, puisque l’on chauffe les pièces, le taux d’humidité va baisser et l’air va s’assécher. En dessous d’un certain seuil qui est de façon générale situé aux alentours de 40 à 45% les conséquences pour la santé sont de plusieurs types :

Assèchement et irritations

C’est l’un des problèmes les plus fréquents. L’irritation des yeux et un assèchement de la peau provoquant des irritations, voire de l’eczéma. Peu perceptibles par les personnes de constitution solide, ces problèmes n’en sont pas moins bien réels et même une bonne hydratation peine à compenser un taux d’humidité trop faible.

Problèmes respiratoires

Les personnes sensibles ayant des problèmes respiratoires vous le diront ; on souffre autant d’un air trop sec que d’un air trop humide. L’assèchement des muqueuses peut également entrainer des rhinites et des maux de gorges.

Sensibilité aux infections et à la déshydratation

Comme si cela ne suffisait pas, étant dans un espace souvent chaud, la sudation va s’accélérer afin de réguler la température corporelle, et s’évaporer très vite puisque l’humidité est faible. À terme, ce phénomène peut entrainer de la fatigue, une sensation de lassitude, des maux de tête.

La déshydratation et la sécheresse ambiante vont également assécher le mucus des voies respiratoires qui permet de filtrer et d’expectorer normalement les impuretés de l’air inspiré.

Tous ces problèmes sont déjà gênants pour les adultes en bonne santé mais facilement gérables car ils peuvent ressentir la gène et agir en conséquence en aérant et en s’hydratant. À l’inverse, certaines personnes sensibles comme les personnes âgées ou les enfants peuvent ne pas ressentir ces problèmes, ou ne peuvent pas y réagir, comme les nourrissons par exemple.

Il convient d’être particulièrement vigilant dans ce cas. 

Enfin n’oubliez pas qu’un humidificateur d’air diffuse la vapeur d’eau. Il est beaucoup, beaucoup plus efficace qu’une simple casserole d’eau posée sur le radiateur (on parle bien entendu de système de chauffage central. Ne mettez JAMAIS une casserole d’eau sur un radiateur électrique. Jamais!)

Les différents types d'humidificateur d'air

L’humidificateur programmable

Ils est destiné à diffuser de grandes quantités de vapeur d’eau froide (ou chaude pour certains modèles) afin de stabiliser l’hygrométrie au niveau désirés.

Ils sont pour cela équipés de fonctions automatiques déclenchant la production de vapeur dès qu’elle tombe en dessous d’un certain palier que l’utilisateur aura sélectionné et va fonctionner jusqu’à ce que le taux indiqué soit atteint.

L’humidificateur simple

Pas de programmation la plupart du temps pour ces modèles dont le but est de diffuser une douce vapeur sur une petite surface d’environ la taille d’une chambre. Ils sont souvent conçus pour supporter l’ajout d’huiles essentielles que l’on incorpore directement au réservoir d’eau.

Critères de choix d'un humidificateur d'air

Programmation

La programmation va vous permettre de définir un taux qui vous satisfait et de ne plus vous occuper de votre humidificateur (à part pour le recharger). Pratique et confortable, ces modèles limitent l’attention nécessaire et évitent de devoir consulter un hygromètre pour savoir si l’on est bien ‘dans les clous’ (dans la fourchette d’humidité souhaitée). Le prix est bien entendu plus élevé que pour les modèles sans plus simples sans programmation.

Autonomie

Elle dépend bien sûr de la taille du réservoir mais aussi du débit de l’appareil. Un appareil que vous réglez sur 60 millilitres par heure n’aura pas du tout la même autonomie que le même appareil réglé sur 300 ml/h. Prenez en compte ces deux paramètres et privilégiez une capacité minimale du réservoir de 2 litres si vous ne voulez pas le recharger toutes les heures.

Minuterie

Une alternative pratique pour les modèles ne disposant pas de programmation. Spécialement avant d’aller au lit pour ne pas se réveiller dans un sauna.

Débit de vapeur

Hélas rarement indiqués par les fabricants, le débit va définir la puissance d’humidification de l’appareil. Si l’humidificateur ne possède pas au moins deux niveaux de diffusion, passez votre chemin.

Niveau sonore

Si vous le destinez à une chambre ou à une pièce normalement calme, le volume sonore est un facteur qui a son importance. Heureusement la plupart des modèles que nous avons eu l’occasion d’évaluer sont vraiment silencieux, même pour une chambre à coucher, avec des modes veille qui les rendent pratiquement inaudibles.

Facilité d’entretien

Un humidificateur d’air s’entretient. Il consomme de l’eau plus ou moins calcaire et la diffuse. Celle-ci contient plus ou moins de calcaire et des bactéries. Pour l’entretenir et le nettoyer, les modèles avec un bac extractible ou avec une grande ouverture sont plus faciles d’entretien que les autres.

Type d’eau utilisée

Certain modèles supportent tous les types d’eau, là ou d’autres vont préconiser de l’eau distillée. C’est bien mais cela fini vite par coûter cher. Préférez un modèle compatible avec l’eau courante ou un modèle qui pourra s’accommoder de l’eau du robinet traitée par une carafe filtrante.

Huiles essentielles

Le petit plus qui fait plaisir. Si vous êtes adeptes des huiles essentielles, de nombreux humidificateurs d’air permettent la diffusion d’huiles essentielles en en versant quelques gouttes, soit directement dans le réservoir d’eau, soit dans un petit compartiment dédié ou par un système de tampons.

L’affichage

Un affichage rétroéclairé est pratique pour consulter l’humidificateur pendant la nuit, mais il ne faut pas non plus qu’il gène le sommeil de bébé ou le votre. Vérifiez si le système peut s’éteindre complètement si besoin.

Les bonnes questions à se poser

La surface que l’humidificateur va devoir traiter

C’est la base. Un modèle pas assez puissant et vous allez devoir recharger en permanence un humidificateur d’air qui peinera à vous faire gagner quelques pourcents d’humidité relative. Si besoin est, prenez plusieurs appareils pour chacune des pièces nécessitant un traitement de l’air plutôt qu’un gros en espérant que l’air circule entre les pièces.

Les nuisances supportables

Si vous voulez remonter l’humidité d’un salon de grande taille vous allez opter pour un appareil puissant qui fera un petit peu de bruit si nécessaire. Si par contre vous souhaitez l’installer dans une chambre, là, aucun bruit ne sera toléré. Ni bruit, ni lumière d’ailleurs.

Les fonctionnalités optionnelles importantes pour vous

Vous recherchez un humidificateur d’air simple ou un appareil multifonction. Diffuseur d’huiles essentielles, purificateur d’air, veilleuse pour bébé. Ces fonctionnalités ne sont pas utiles pour tout le monde mais permettent de regrouper plusieurs appareils en un seul si vous en avez l’usage.

L’entretien d’un humidificateur d’air

Votre humidificateur d’air fonctionnant avec de l’eau, le plus souvent du robinet, vous allez devoir l’entretenir de façon régulière.

L’eau contient du calcaire. Le calcaire va se déposer au fur et à mesure de l’utilisation de l’appareil. Pour en profiter le plus longtemps possible il faudra le nettoyer régulièrement en suivant les préconisations du fabricant.

En ce qui concerne les bactéries, elles vont se développer doucement au fur et à mesure du temps dans le réservoir d’eau. En utilisation normale, pas de problème. Mais si vous laissez l’eau stagner dans le réservoir sans la changer avant de relancer l’humidificateur, vous allez diffuser ces bactéries dans l’air ambiant. Pensez donc à vider régulièrement l’eau qui n’a pas été vaporisée lors d’une utilisation précédente et nettoyez l’intérieur avec un détergent approprié.

Si vous avez opté pour un humidificateur d’air équipé d’un filtre, pensez à le nettoyer ou le changer régulièrement en suivant les préconisations du constructeur (en général une fois par mois). Si vous ne le faites pas, les moisissures vont s’y développer et le système fera plus de mal que de bien.

Attention ! Ne mettez jamais de l’eau qui vient de bouillir (dans l’objectif de tuer les bactéries ou autre) dans votre humidificateur d’air sous peine de l’endommager de façon définitive, sans comptez que vous risquer de vous blesser. Non vraiment… N’y pensez même pas.

Et si l’humidité est trop forte ?

La solution la plus simple : ouvrez les fenêtres. Hélas, cela n’est pas toujours possible ou souhaitable comme pour des garages, des caves, des buanderies ou des pièces sans fenêtres.

Il existe la solution consistant à installer une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée), ce qui est souvent très efficace mais engendre quelques frais et des travaux.

La dernière solution en cas d’humidité excessive : le déshumidificateur. C’est un appareil qui ressemble de l’extérieur à un petit climatiseur et qui va traiter l’air en l’asséchant. Il existe des modèles chimiques, pratiques puisque ne nécessitant aucune alimentation électrique mais dont l’efficacité se limite à des surfaces pas plus grandes qu’un placard et qu’il ne vaut mieux tenir à l’écart des enfants (puisque composés de produits chimiques) ou le déshumidificateur électrique bien plus puissant.

Il existe aujourd’hui des modèles de déshumidificateurs électriques très performants à des prix tout à fait accessibles. Reportez vous à notre dossier complet sur le sujet pour en savoir plus.

Top produits

Conclusion

Si l’hygrométrie de votre domicile est capricieuse ou que vous ayez des personnes sensibles à la maison, un humidificateur d’air peut vraiment vous aider à vivre de façon plus saine et plus agréable. Nous avons particulièrement apprécié les modèles permettant la diffusion d’huiles essentielles, le silence d’une grande partie des modèles  et le coût raisonnable, même pour les modèles les plus performants.