Menu

Glossaire Station Météo : pour mieux comprendre les termes spécifiques

Certains termes peuvent sembler un peu obscur ou prêter à confusion. Loin d’être une liste complète et incompréhensible de définitions scientifiques, ce glossaire a pour but d’expliquer en quelques mots simples ce à quoi les termes utilisés font allusion dans nos lignes.N’hésitez pas à nous poser vos questions grâce au formulaire en bas de page si celui-ci vous semble incomplet.

Station météo : bien choisir en 2019

station meteo intro img1

Que ce soit pour connaitre la température extérieure sans avoir à sortir, obtenir les tendances de la journée ou des prévisions sur les prochains jours, il existe une station météo qui le permet. Découvrez nos guides, tests et comparatifs afin de comprendre comment elles fonctionnent afin de dénicher celle qui correspondra le mieux à vos besoins

Les stations météo : Tout pour bien choisir

Anémomètre :

C’est un appareil permettant de mesurer la vitesse du vent (anemos en grec veut dire « vent »). Sur les stations météo, il a souvent la forme de 3 petites coupelles (demi-boules) tournant sur un axe. Plus la vitesse du vent est élevée, plus les coupelles sont entrainées rapidement. Ils sont étalonnés afin de savoir à quelle vitesse de vent correspond un nombre spécifique de tours par minutes.

Baromètre :

barometer-station meteo glossaireC’est un appareil de mesure destiné à mesurer la pression atmosphérique. Il existe différents systèmes pour effectuer cette mesure (baromètre à mercure, à eau, à gaz, anéroïde), mais c’est le baromètre électronique qui est le plus souvent utilisé dans les stations météo domestiques modernes. Sans trop entrer dans les détails, le principe est de traduire en valeurs numériques les déformations d’une capsule à vide.Anciennement calculée en bar elle est désormais calculée en Pascal ou hectopascal : (1hPa = 100 Pa et 1 bar = 1000 hPa).Les zones de dépression possèdent une pression atmosphérique inférieure à 1 013 hPa et sont généralement associées au mauvais temps. A l’inverse, les zones qui possèdent une pression atmosphérique supérieure à 1 013 hPa sont dites anticycloniques et associées au beau temps.

Hygromètre :

Un hygromètre (parfois appelé « humidimètre »)  sert à mesurer l’hygrométrie (ou humidité relative) de l’air. En terme plus clair la proportion ou la quantité d’eau sous forme gazeuse que contient l’air ambiant. Elle est le plus souvent calculé en météorologie en pourcentage par rapport à la quantité maximale d’eau qu’un volume d’air peut contenir en fonction de sa température.En effet, un mètre cube d’air à 30°C peut contenir beaucoup plus d’eau qu’un mètre cube d’air à -10°C (15 fois plus pour être exact). Le pourcentage exprime la fraction d’eau présente dans l’air par rapport au maximum possible à cette température. Par exemple à 30°C l’air peut contenir 30g d’eau par mètre cube d’air. Si 15 g d’eau sont présents, l’humidité relative sera de 50% (15 étant la moitié de 30)En météorologie, l’humidité relative – souvent appelée degré hygrométrique – fait partie des principaux relevés. Exprimée en pourcentage, elle indique l’humidité absolue en proportion de la valeur maximum, pour une température donnée.

Pluviométrie :

Le pluviomètre est un instrument météorologique destiné à mesurer la quantité de précipitations (principalement la pluie) tombée pendant un intervalle de temps donné en un endroit précis.La quasi totalité des dispositifs actuels qui équipent les stations météo domestiques disposent d’un système de bascule qui évite d’aller vider le pluviomètre. Lorsque la bascule porte le poids correspondant à 0,1 mm d’eau (ou autre selon les modèles), le système bascule et se vide. Il suffit alors de comptabiliser le nombre de basculement pour savoir combien il est tombé d’eau sur une période donnée.

Point de rosée :

Si vous avez lu le paragraphe concernant les hygromètres, vous savez qu’un volume d’air peut contenir plus ou moins d’eau en fonction de sa température. Mais si l’air est saturé d’eau (100% d’humidité relative) et que la température diminue ; que devient l’eau en surplus ?Eh bien elle se condense en gouttelettes. C’est la rosée. Le point de rosée est la température à laquelle l’air est saturé d’eau. Si la température passe en dessous de ce point cela entraine la formation de rosée.

Prévision :

Les prévisions météorologiques sont le résultat et l’analyse des relevés météorologiques effectués en vue de prévoir l’évolution des conditions météorologiques sur une région donnée à une échéance donnée. Elles varient dans l’espace (commune, département, région, pays), dans le temps (de 1 à 15 jours, voire plus) et en précision (indice de confiance).Plus le nombre de relevés (stations fixes, marines, radar météo, relevés satellites) sera important, plus les modèles et les instruments pour les traiter seront performants (supercalculateurs) et plus les interprétations seront pertinentes (Ingénieurs météorologues) plus les prévisions pourront être précises et établies sur de longues périodes.Il ne faut pas confondre les prévisions avec les tendances pour les quelques heures à venir.Les véritables stations météo avec prévisions vont relayer les prévisions des réseaux météo (Météo France). Si elles ne sont pas équipées de ce type de relai d’information, elles ne seront capables d’établir uniquement que des tendances sur les prochaines heures, pour celles qui possèdent des capteurs de pression atmosphérique.

Température ressentie :

On ressent plus la chaleur avec un air très humide et sans vent qu’avec un air sec et une forte brise. C’est ce que désigne cette ‘température ressentie’ très subjective.

Tendance :

Contrairement aux prévisions basées sur de multiples relevés et des analyses très poussées qui peuvent prédire le temps sur plusieurs jours, les tendances ne sont en général valables que pour les prochaines heures. Elles sont établies par l’observation de l’évolution de la pression atmosphérique (baromètre) et parfois d’autres facteurs tels la température.

Partagez cet article :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Votre avis :

Glossaire station météo
4.52 votes

Besoin d’une information supplémentaire ?

Nos comparatifs à ne pas manquer

Station météo : bien choisir en 2019

station meteo intro img1

Que ce soit pour connaitre la température extérieure sans avoir à sortir, obtenir les tendances de la journée ou des prévisions sur les prochains jours, il existe une station météo qui le permet. Découvrez nos guides, tests et comparatifs afin de comprendre comment elles fonctionnent afin de dénicher celle qui correspondra le mieux à vos besoins

Les stations météo : Tout pour bien choisir

Rafraichisseur d'air

Si vous êtes à la recherche d'une solution simple, efficace et pas chère d'un moyen d'obtenir un peu de fraicheur en période de canicule et n'êtes pas enthousiaste envers les climatiseurs, cet appareil est ce qu'il vous faut. Découvrez notre guide complet sur les rafraichisseurs d'air

Rafraichisseur d'air : Tout savoir pour bien choisir