Comment améliorer le signal wifi dans la maison pour profiter pleinement d’Internet

signal wifi dans la maison avec appareils connectes

Vous souvenez-vous de la frustration que l’on ressent lorsque son film ou son travail est interrompu par des saccades, des pauses et des chargements intempestifs à cause d’un signal wifi trop faible ou surchargé ?

Une connexion wifi de mauvaise qualité peut gâcher une soirée qui s’annonçait agréable ou perturber, voir interrompre votre travail si vous devez ou pouvez parfois travailler à domicile.

La connexion Wi-Fi peut être frustrante en raison de sa lenteur de chargement, de son temps de réponse et de sa lenteur avec des applications gourmandes en bande passante.

Si l’on paye pour une box, la moindre des choses est de pouvoir bénéficier d’une bonne qualité de connexion et de ne pas vous retrouver avec des “zones blanches” dans sa propre maison.

Bien sûr, il est possible de recourir à différents appareils pour étendre la diffusion du signal comme le répéteur wifi, ou de contourner le problème comme avec le CPL (courant porteur en ligne) qui se branche sur une prise électrique.

Mais contrairement à ce que l’on peut penser, les répéteurs ne sont pas l’unique recours pour étendre la couverture wifi dans les différentes parties de votre maison et ne peuvent qu’améliorer la portée.

Points essentiels à retenir

  • Vérifiez d’abord la qualité générale de la connexion que vous donne votre Fournisseur d’Accès à Internet (FAI).
  • Si elle est bonne, vérifiez la connexion wifi en particulier.
  • Si vous trouvez un problème, la première chose à faire est de relancer votre Box / routeur.
  • Utilisez des applications gratuites sur smartphone pour relever la force du signal wifi dans différentes pièces de la maison.
  • Vérifiez chacun des points que nous vous suggérons dans cet article.
  • Si rien n’y fait, contactez votre FAI pour une surveillance de votre ligne.

Qualité générale de votre connexion internet (Internet jusqu’à la box)

Avant de savoir si le wi-fi est de bonne qualité, il est indispensable de savoir si la connexion internet est bonne. Si la connexion que vous offre votre Fournisseur d’Accès Internet (FAI) est mauvaise, le meilleur réseau wifi du monde ne pourra rien y changer.

Pour simplifier, une connexion se fait selon plusieurs étapes :

  1. D’Internet jusqu’à votre FAI.
  2. De votre FAI jusqu’à votre box via ADSL ou fibre.
  3. De votre box vers votre téléphone portable ou ordinateur via Wifi ou via Ethernet.

Et comme si cela ne suffisait pas, il y a encore plus de choses qui peuvent coincer :

  • Le site que vous consultez ; surchargé, serveur pas assez performant ou endommagé.
  • Votre FAI : problème technique, travaux, saturé, coupure.
  • La connexion entre votre FAI et la box de votre domicile.
  • La Box (problème technique, composant électronique ou firmware).
  • Le réseau wifi (distance, qualité, interférences…).
  • Les appareils (téléphones / Ordinateurs) ne fonctionnent pas normalement et ne reçoivent pas ou ne communiquent pas normalement avec le réseau wifi.

Pour cerner le problème de façon efficace et vous assurez que le wifi est probablement à l’origine du problème, nous vous conseillons de suivre la procédure suivante :

Câble Ethernet RJ 45
Câble Ethernet RJ 45
  1. Branchez un ordinateur directement à votre box avec un câble Ethernet (les FAI en fournissent toujours un ou deux avec leurs box).
  2. Une fois la connexion Ethernet activée faite un ‘speedtest‘ (nous vous recommandons celui de l’association de consommateurs Que Choisir).
  3. Si la connexion est bonne en Ethernet, refaite le test, mais cette fois en utilisant le Wifi (avec votre smartphone).
  4. Si la connexion wifi est mauvaise en wifi alors qu’elle est bonne en Ethernet, refaite le test depuis un autre appareil pour confirmer le résultat (il se peut que le premier appareil ait un problème de réception du wifi).
  5. Si vous confirmez le problème depuis d’autres appareils (smartphones), le problème de connexion wifi provient probablement de votre box.
  6. Si toutes les connexions (Ethernet et wifi) sont bonnes, le problème est soit réglé, soit le fait d’un incident spécifique (site consulté surchargé ou autre).

Note :

En France, la quasi-totalité des foyers sont reliés à internet par des FAI proposant des ‘Box’. Une Box est un appareil qui regroupe plusieurs autres appareils et en facilite la prise en main pour l’utilisateur qui veut avant tout de la simplicité. Vous branchez et ça marche !

Mais en fait une Box regroupe un routeur et un modem. Parfois même un disque dur. Si vous n’avez rien compris, à cette dernière phrase, aucune importance. Cela ne vous empêchera pas de comprendre comment optimiser les performances de votre wifi dans toutes les pièces de la maison.

Comment augmenter le signal wifi dans la maison

Maintenant que vous avez éliminé les autres causes, concentrez-vous sur le wifi et amplifiez votre signal grâce à notre liste de conseils simples :

1. Redémarrez la box

« En cas de doute, redémarrez » est devenue un conseil si standard pour résoudre les problèmes matériels qu’il était difficile pour nous de ne pas commencer par là.

Si votre box ne fonctionne pas correctement, si la connexion est très lente ou si vous ne parvenez pas à établir une connexion Wi-Fi, un redémarrage peut vous aider. Il arrive parfois que les box passent des semaines sans jamais redémarrer et cela peut poser des problèmes qui s’amplifient avec le temps.

Essayez cette manipulation :

  1. Éteignez la box.
  2. Attendez 30 secondes (pour l’électricité statique).
  3. Redémarrez.
  4. Laissez le temps à la box de redémarrer complètement (cela peut prendre quelques minutes).
  5. Vérifiez si le problème est toujours présent.

Dans certaines situations, il faut même faire un ‘Hard Reboot‘ ou ‘Hard Reset‘. Consultez la documentation de votre FAI pour en savoir plus.

Bouton ‘Reset’ sur une Box Orange

2. Vérifier l’ancienneté de votre équipement

En d’autres termes, quelle box possédez-vous ?

Si la vôtre a été construite avant la sortie des normes AC actuelles (802.11ac) ou WiFi 5, vous devriez envisager de la mettre à niveau.

Le standard 802.11ac est l’évolution du 802.11n (WiFi 4), la première norme de WiFi haut débit. En fait, on est même passé au Wifi 6 et 6E avec la norme 802.11ax de 2020.

Les box AC (wifi 5) sont désormais le minimum que vous pouvez accepter d’un FAI en termes de technologie. Elles sont plus rapides que la norme N précédente et sont conçues pour s’adapter à la multitude d’appareils utilisés dans la maison moderne.

Une box obsolète aura du mal à répondre aux exigences des PC modernes, des appareils mobiles, des assistants virtuels et des accessoires de maison intelligente. Vous ne bénéficierez pas de toutes les performances d’une box mise à niveau si vos appareils ne prennent pas en charge les normes AC, alors assurez-vous qu’ils le font avant de faire vos achats.

Même avec un équipement Wi-Fi de pointe, les anciens gadgets ne pourront pas suivre en termes de vitesse.

3. Mettez à jour le micrologiciel (firmware) le plus récent

Comme un ordinateur ou un appareil mobile, votre box utilise un logiciel, et ce logiciel nécessite des mises à jour périodiques. Elles sont publiées par les fabricants pour améliorer les fonctionnalités, résoudre les problèmes et renforcer la sécurité. Avec les box modernes, elles sont souvent automatiques et vous n’aurez donc rien à faire.

Vérifiez cependant le manuel de votre box au cas où elles ne seraient pas automatiques par défaut. Si c’est le cas, réglez-la sur automatique. Il vous suffit ensuite d’éteindre et de rallumer et / ou d’appuyer sur un bouton pour installer le dernier firmware.

4. Mettez à jour vos pilotes

Votre expérience Wi-Fi est directement liée à la qualité des performances de l’adaptateur sans fil de votre ordinateur ou de tout autre appareil connecté. Et si la mise à jour des pilotes n’est pas automatique, il n’est pas impossible que ceux-ci n’aient pas été mis à jour depuis… Que vous l’avez acheté ?

Les pilotes à jour permettent d’éviter les pertes de signal, les ralentissements et autres problèmes de connectivité.

Les mises à jour automatiques sont l’approche la plus simple pour mettre en œuvre ce correctif. Voici la marche à suivre sur Windows :

  1. Dans la zone de recherche de la barre des tâches, tapez ‘Gestionnaire de périphériques‘.
  2. La carte Wifi doit se trouver dans la sous-rubrique ‘Adaptateurs réseau‘.
  3. Sélectionnez ‘Mettre à jour le pilote‘ dans le menu contextuel lorsque vous cliquez avec le bouton droit de la souris sur le périphérique.

5. Changez l’emplacement de la box.

Il existe un « point idéal » pour votre box quelque part dans votre maison. Le découvrir peut améliorer considérablement la qualité et la couverture wifi sous réserve d’avoir un câble assez long pour relier la prise murale de connexion ADSL / Fibre à la box.

Certaines personnes ont parfois envie de dissimuler leur box.

C’est une mauvaise idée.

Il est recommandé de déplacer votre box d’un endroit fermé vers un endroit le plus ouvert possible afin de réduire le nombre d’obstacles rencontrés par le signal. N’hésitez pas non plus à la surélever en la plaçant sur un meuble ou à la déplacer à un étage supérieur.

Vérifiez la puissance du signal wifi dans plusieurs pièces différentes du nouveau site pour voir si les points blancs ont été éliminés.

6. Utiliser une antenne différente ou supplémentaire

L’intensité du signal peut être améliorée en changeant l’orientation des antennes. Cela n’est bien sûr pas possible avec les antennes intégrées.

Une antenne externe peut être utilisée à la place ou en complément de l’antenne de la box pour améliorer la puissance du signal et le contrôle directionnel.

Le signal sera affaibli par les antennes à large bande puisqu’elles transmettent dans toutes les directions. À l’aide de votre ordinateur ou de votre appareil mobile, déplacez l’antenne vers les zones pauvres en signaux et voyez l’amélioration que vous obtenez.

7. Réduire les perturbations (minimiser les interférences)

Déplacer votre box peut vous aider si le nouvel emplacement est moins soumis à des sources potentielles d’interférences. En outre, un signal wifi étant essentiellement un signal de fréquence radio (RF), presque tout ce à quoi vous pouvez penser, à l’extérieur comme à l’intérieur de votre maison, peut interférer avec votre signal ou le bloquer.

Bien que la capacité d’une box double bande à fonctionner sur plusieurs fréquences puisse aider à prévenir certains types d’interférences, il est possible de brouiller accidentellement votre signal en vaquant à vos occupations quotidiennes.

Les signaux wifi peuvent facilement être interrompus par des appareils ménagers courants comme les micro-ondes et les téléphones portables. Il est également possible que les interférences proviennent de :

  • Équipements audio et vidéo sans fil.
  • Appareils Bluetooth obsolètes.
  • Jouets contrôlés par une télécommande.
  • Portes à ouverture électriques pour les garages.
  • Les miroirs (à cause de la couche métallique présente à l’arrière).

En réalité, même d’autres réseaux wifi peuvent perturber votre connexion Internet. Même une personne devant l’antenne de la box peut atténuer le signal.

Il est également affecté par les matériaux entre votre box et vos appareils. Le type de mur dans la zone où votre box est installée peut avoir un impact significatif. Les briques, le marbre et le métal offrent tous une plus grande résistance que le bois.

8. Vérifiez le canal et la fréquence

D’autres appareils peuvent être réglés sur le même canal que votre box ce qui peut réduire la vitesse et la qualité du signal.

Si vos voisins utilisent également le même canal, 1, 6 ou 11, qui sont les options les plus populaires pour la fréquence par défaut de 2,4 GHz, la puissance de votre signal sera diminuée.

Comment savoir quel canal est le moins populaire là où vous vivez ? L’application Android « Wifi Analyzer » est l’un des nombreux outils accessibles pour analyser le signal (voir notre liste d’outils pour analyser son wifi). Cette technologie examine les réseaux voisins pour trouver les canaux les plus fréquentés.

Sélectionnez le canal wifi le moins encombré dans les paramètres de votre box maintenant que vous savez ce qu’il faut éviter. Vous pouvez également utiliser les deux fréquences de 2,4 GHz et 5 GHz.

Si vous venez de passer au wifi ac ou si vous avez une box à double bande, vous remarquerez peut-être une amélioration des performances. La bande 5 GHz est moins encombrée et devrait fournir un Wi-Fi plus fiable, car elle peut prendre en charge des débits allant jusqu’à 1 300 Mbits/s et elle est utilisée par beaucoup moins de périphériques.

Pour vous en savoir plus sur les canaux wifi, reportez-vous à cet article très complet.

9. Hiérarchiser les accès

Vous vous avez probablement remarqué que lorsque vos enfants ont décidé de charger un nouveau jeu, une nouvelle version d’un jeu sur leur ordinateur ou leur console, le réseau wifi s’effondre complètement et le simple chargement d’une page internet peut prendre un temps infiniment long. Même chose s’ils décident de charger des films ou des musiques.

Dans ce cas de figure, il est probable que le dossier urgent que vous devez boucler avant une date limite devienne tout simplement impossible à finir dans les temps à cause de la lenteur du wifi.

Les box dotés de fonctions intégrées de qualité de service (QoS) peuvent vous aider à éviter ce genre de problèmes en répartissant plus équitablement les ressources entre les programmes en cours d’exécution. Des paramètres de qualité de service appropriés protègent la qualité de la connexion pour tous les utilisateurs en limitant la quantité de bande passante pouvant être utilisée par une activité donnée.

Note :

Contrairement aux idées reçues, la lecture de streaming ou les jeux en ligne utilisent assez peu de bande passante. Les téléchargements sont eux très gourmands.

Avec ce système, il est possible, par exemple, de restreindre l’accès de vos enfants à internet pendant les heures de travail afin que vous puissiez travailler. Permettez à Netflix ou autre plate-forme de streaming de prendre le pas sur les autres formes de téléchargement si vous regardez beaucoup de films le week-end.

Malheureusement, ce type de solution bien pratique est assez rare sur les box françaises, alors qu’il est largement répandu sur les routeurs.

La meilleure solution est alors de vous rendre sur l’interface d’administration de votre box depuis un ordinateur et de modifier les autorisations d’accès aux appareils.

Voici quelques-unes des adresses à taper dans la barre d’adresse.

  • Orange : livebox/ ou 192.168.1.1
  • Bbox Fit (Bouygues) : https://mabbox.bytel.fr ou 192.168.1.254
  • SFR Box (SFR) : http://192.168.1.1
  • RED Box (SFR) : http://192.168.1.1
  • Freebox (FREE) : mafreebox.freebox.fr
  • Boîte Sosh (Sosh) : livebox/ ou 192.168.1.1
interface box orange acces wifi et internet
Exemple d’interface de gestion d’accès à Internet d’une Box Orange

10. Dégagez les squatteurs

En plus de votre propre famille, d’autres personnes peuvent s’approprier une partie de la bande passante disponible de votre wifi.

Si vous utilisez une box, les niveaux de sécurité et les mots de passe sont généralement bons par défaut. Mais certains utilisateurs les remplacent par des versions plus simples à retenir. Grossière erreur.

Si vous devez changer de mot de passe, prenez en un encore plus long et compliqué que celui d’origine. Mettez-y tout ce qu’il peut contenir comme type de caractère :

  • Aa (majuscule et minuscule)
  • 123 (chiffres)
  • #$§ (symboles)
  • Un ou plusieurs mots aléatoires
  • Plus il y a de caractères et mieux c’est

Il est fort probable que vous ayez donné un nom charmant à votre réseau Wi-Fi sans vous rendre compte que toute personne se trouvant à portée peut le voir. Si vous ne prenez pas les précautions nécessaires, toute personne à portée de votre réseau peut facilement le trouver, s’y connecter et utiliser votre bande passante si vous ne possédez pas un mot de passe d’une force suffisante.

Cela peut vous paraître peu probable, mais il suffit de faire quelques recherches sur Internet pour voir le nombre de logiciels permettant de craquer un réseau wifi pour comprendre que cela ne doit pas être pris à la légère et qu’un réseau domestique n’est pas à l’abri d’un piratage.

Toute personne passant dans le voisinage peut se connecter à votre Wi-Fi, à condition que son smartphone soit programmé pour le faire. Pire ; les pirates peuvent s’introduire dans votre réseau et prendre le contrôle de vos appareils, voler des informations sensibles et accéder à vos comptes personnels.

Afin d’éviter le vol de connexion et tenir les étrangers hostiles à l’écart de votre réseau, il est préférable de mettre en place un mot de passe fort et de ne le partager qu’avec des proches de confiance. Si vous souhaitez prendre davantage de précautions, vous pouvez désactiver la diffusion SSID dans le menu des paramètres de votre réseau. Ce faisant, votre réseau sera caché des regards indiscrets sans compromettre votre connectivité.

11. Contactez votre fournisseur d’accès

Si vous avez déjà essayé tout ce que vous pouvez imaginer pour améliorer votre Wi-Fi et qu’il ne fonctionne toujours pas correctement, il est temps de contacter votre fournisseur d’accès. Il est possible que le problème ne soit pas lié à l’équipement ou au logiciel de votre Box ou de votre routeur mais que vous soyez confronté à une perte de service, à une connectivité lente ou irrégulière, voire à un câble complètement sectionné dans votre région en raison de conditions météorologiques extrêmes ou de vols de cuivre de plus en plus fréquents.

Le fait que votre FAI soit informé d’un problème peut lui permettre de l’étudier plus en profondeur ou de vous informer s’il s’agit d’un problème sur lequel il travaille déjà.

Pendant qu’ils travaillent à la résolution du problème, vous pouvez vous déconnecter pendant un certain temps ou vous connecter à un réseau public. Si vous devez utiliser l’un de ces réseaux, il est recommandé de ne pas accéder à des sites contenant des informations personnelles sensibles avant d’avoir retrouvé la sécurité de votre propre réseau protégé par mot de passe à la maison.

Si vous suivez ces instructions, vous devriez être en mesure d’éliminer les points faibles, de renforcer la couverture partout dans votre maison et de vous assurer que tout le monde bénéficie de la meilleure expérience possible.

Profitez de votre connexion Internet haut débit telle qu’elle a été conçue, avec une meilleure productivité et moins d’ennuis grâce à la réduction des signaux perdus et à des temps de chargement plus rapides.

Comment connaître la portée du signal wi-fi de votre box

Pour connaître la portée du signal dont vous disposez, la méthode la plus simple consiste à se promener avec son smartphone après avoir activé le wifi et de voir à partir de quand le signal devient faible en repérant le logo du signal Wifi qui se trouve en haut de votre écran. C’est la limite pour installer un répéteur. Au-delà, le répéteur ne captera que très mal le signal de la box et ne pourra pas jouer son rôle correctement.

Pour avoir des données plus précises, vous devrez installer des applications dédiées que nous vous indiquons plus bas pour connaître précisément les relevés de puissance en dBm (Decibels par Milliwatt). Faites un plan de la maison avec ses différentes pièces et notez la force du signal wifi dans chacune d’elles. Une fois le tour des pièces effectué, vous commencerez à avoir une bonne idée des zones qui posent problème ; de l’étendue du signal wifi, de sa force et de sa puissance.

Pour pouvoir relever précisément la puissance du signal, utilisez les applications mobiles indiquées plus bas.

Comprendre les performances du réseau sans fil

  1. À -30 dBm, la puissance du signal Wi-Fi est maximale.
  2. -30 à -50 elle est excellente.
  3. Entre -50 et -60 dBm, la qualité du réseau sans fil est bonne et suffisante pour surfer sur le Web, relever ses e-mails, jouer en ligne et pour du streaming pas trop gourmand.
  4. -60 à -70 dBm le signal devient seulement correct / faible. Il est lent. Le streaming devient pénible avec des coupures fréquentes.
  5. En dessous de -80 dBm, votre connexion est réellement mauvaise, voire inexistante.

Comment étendre le réseau wi-fi : , amplificateurs wifi (répéteur), routeur wifi

Méthode 1 ; le répéteur wi-fi

Un appareil bien pratique pour étendre la couverture à une zone mal desservie de la maison. Un répéteur va capter le signal wi-fi et étendre la couverture en augmentant la force du signal qu’il reçoit et en le relayant.

Il fonctionnera de la même façon dans le sens inverse en réceptionnant le signal retour des appareils connectés et en le renvoyant vers la Box ou le routeur.

En le plaçant stratégiquement à la limite de la portée de la box ou de routeurs wifi, vous disposez d’un dispositif qui va booster votre signal et offrir une couverture wi-fi à des pièces ou des zones de la maison qui n’en possédaient pas.

Le point négatif de cette solution ; une connexion plus lente que celle obtenue via le réseau wi-fi de la box.

Si cette solution vous intéresse, nous vous conseillons de consulter notre comparatif meilleur répéteur Wifi 2022.

Méthode 2 ; Câble Ethernet + routeur wifi.

Une autre solution consiste à relier un câble Ethernet en sortie de votre box et de le tirer à travers la maison pour atteindre une zone non couverte par le wifi.

Une fois la zone atteinte, installez un routeur wifi (comptez de 20 à 50€ selon les modèles) qui va générer une nouvelle couverture wifi autour de lui.

Si vous vous demandez à partir de quelle longueur le signal du câble Ethernet commence à se dégrader, la réponse est : « 100 mètres ». Vous avez bien lu. Pratiquement aucune perte de signal sur 100 mètres. Cela devrait vous laisser assez de marge pour suivre les moulures et les ouvertures de porte. Comptez de 40 à 80€ le câble de 100 m RJ45 100m Cat.6.

Avec cette technique, la force du signal wi-fi est très bonne, bien meilleure qu’avec des répéteurs, mais, (il y a toujours un « mais »…) il faut tirer le câble…

Passez à la fibre optique

Si vous avez de très gros consommateurs de bande passante à la maison, et que les téléchargements de jeux, de films et de séries ou autres fichiers pouvant faire plusieurs gigaoctets de données sont fréquents, votre wifi n’y est pas pour grand-chose. Vous en demandez tout simplement trop.

Imaginez que vous demandiez au robinet de la maison de remplir une casserole dans le premier cas ou une piscine dans le second. Ayant toujours le même débit maximum, le temps nécessaire va être totalement différent.

Si vous avez l’opportunité de passer de l’ADSL à la fibre, le débit maximal va être très sérieusement augmenté.

En France, le débit moyen (descendant) est de :

  • ADSL – Théorique : 95 Mb/s – Réel : 19.4 Mb/s
  • Fibre – Théorique : de 300 Mb/s à 8 Gb/s selon les offres – Réel : 458 Mb/s

Soit quand même vingt fois plus rapide pour la fibre.

Pour information :

  • Le ‘bon haut débit’ a été édicté par le gouvernement à 8Mb/s.
  • Le bas débit se situe sous les 512 Kb/s (source ARCEP).
  • Le Très Haut Débit est au minimum de 30 Mb/s (source ARCEP).

La qualité du débit Wifi dépend du type de la connexion (ADSL ou fibre) et de la norme utilisée.

  • Wi-Fi 4 : 288 Mb/s à 600 Mb/s
  • Wi-Fi 5 : 5 Gb/s
  • Wi-Fi 6 : 10 Gb/s

Outils gratuits pour évaluer et améliorer le signal Internet et la puissance du signal wifi

Dans un premier temps, vous devez évaluer la qualité du débit Internet que vous offre votre box. Pour cela, vous allez vous connecter à l’un des sites ci-dessous et lancer un ‘Speedtest‘. En fonction du type d’accès internet que vous avez, vous obtiendrez un résultat qui vous permettra de cerner si le débit et la latence sont bons ou mauvais.

Nous vous recommandons les sites suivants :

Les applications mobiles pour mesurer la puissance de la couverture wifi existante :

Le tableau ci-dessous vous donne des indications sur l’ordre de grandeur de la puissance mesurée. Ce ne sont que des suggestions. Selon les exigences d’un réseau réel, la puissance du signal WiFi souhaitée variera.

Puissance relevéeQualité du signalNote
Supérieur à -50 dBmExcellentDes valeurs proches de cette valeur peuvent être considérées comme une force de signal exceptionnelle.
Entre -50 dBm et -60 dBmBonUne puissance de signal suffisamment bonne pour les tâches de tout niveau.
Entre -60 dBm et -80 dBmCorrectLa valeur minimale pour tout service dépendant d’une connexion stable et de la force du signal, par exemple la voix sur Wi-Fi ou le streaming vidéo non HD.
Inférieur à <-80 dBmFaibleCette valeur d’intensité du signal est considérée comme peu fiable et ne suffit pas pour la plupart des services.

Notre conclusion sur comment améliorer sa connexion wi-fi

La première des choses à faire ; relancer votre box ou votre routeur.

Si cela ne suffit pas, passez en revue les différents points que nous vous proposons.

Pas de miracle cependant ; Plus la superficie de votre maison ou votre appartement est importante, plus les chances que vous deviez vous tourner vers une solution d’acquisition de matériel sont importantes elles aussi. Que cela soit en relayant un signal sans fil existant, en créant un nouveau réseau depuis un routeur relié en Ethernet à la box principale ou par un autre système comme le CPL.

Quoi qu’il en soit, un wifi puissant est à votre portée (sans jeu de mots). Quel que soit le problème, il existe une ou plusieurs solutions viables et simples à mettre en place pour retrouver une bonne connexion wifi.